La direction pédagogique de l'établissement public local d'enseignement (eple).

par Jacqueline Rimet-meille

Projet de thèse en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Philippe Meirieu.

Thèses en préparation à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'éducation, psychologie, information et communication (Lyon) depuis le 23-10-2009 .


  • Résumé

    L'eple, au début du xxie siècle est devenu le centre opérationnel de l'education nationale et le lieu de tous les enjeux. le personnel de direction se voit ainsi confier des responsabilités accrues et doit régulièrement rendre des comptes, à la fois à l'institution et au citoyen. l'histoire de la fonction, même si elle n'est pas linéaire, montre une évolution inexorable d'une simple gestion à une véritable direction pédagogique et les textes ou les ouvrages de référence actuels en affirment clairement la nécessité. pourtant dans un tel contexte, il est paradoxal de constater, à travers des enquêtes sur le terrain, que malgré cette mutation du métier, peu de chefs d'établissement assurent une véritable direction pédagogique. s'agit-il d'un défaut dans le recrutement, la formation ou l'évaluation professionnelle ? s'agit-il d'une guerre de territoire, la pédagogie étant une cité interdite pour le chef d'établissement par défaut de légitimité, par excès de pudeur, ou par perception floue de sa fonction ? s'agit-il d'une difficulté à concevoir sous cette forme la direction d'établissement, à en comprendre exactement les composantes et la portée, et à en inventer les outils ? nous essaierons de montrer que toute entreprise de direction d'établissement est forcément pédagogique, que sa réussite passe par l'obligation de pénétrer dans la cité interdite et d'en faire le territoire partagé qui donne sens à tous les autres. sa légitimité s'impose si l'on cherche une cohérence du travail de tous les acteurs avec les finalités de l'école, elles-mêmes devant être en conformité avec les valeurs républicaines.


  • Pas de résumé disponible.