Étude des illusions cognitives par des méthodes de psychologie expérimentale, d'imagerie cérébrale fonctionnelle et de modèles computationnels

par Vincent Roger de gardelle

Projet de thèse en Sciences cognitives

Sous la direction de Emmanuel Dupoux.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 22-09-2006 .


  • Résumé

    Lorsque la situation d'observation est difficile, lorsque le stimulus ne peut pas être perçu intégralement et de manière stable, alors l'observateur reconstruit automatiquement l'objet. dans une telle situation, le percept qui émerge au sujet peut ne pas correspondre à l'objet réel du stimulus : c'est l'illusion. nous chercherons dans cette thèse à comprendre, à caractériser, et à modéliser ces phénomènes d'illusion : quels sont les mécanismes psychologiques/psychophysiques qui les sous-tendent, quelles sont leurs bases biologiques, leurs dynamiques temporelles ? nous utiliserons pour cela des méthodes de psychologie expérimentale, d'imagerie cérébrale fonctionnelle (irmf et meg) et de modélisation computationnelle. nous nous intéresserons plus particulièrement aux influences du contexte d'observation et de l'état de l'observateur sur la perception d'un stimulus ambigu, et nous chercherons à montrer que cette influence est variable selon les conditions de perception : subliminale (inconsciente), supraliminale (consciente), intermédiaire (conscience partielle). ces résultats nous amèneront à proposer une définition nouvelle de la distinction usuelle entre traitements conscients et traitements inconscients.


  • Pas de résumé disponible.