Engagement littéraire et politique des 'enfants de la transition'.

par Catherine Ramon

Projet de thèse en Études hispaniques

Sous la direction de Florence Belmonte.

Thèses en préparation à Montpellier 3 depuis le 08-11-2006 .


  • Résumé

    Analyse de la réflexion politique critique entamée, au début des années 2000, par des citoyens espagnols nés après la mort du dictateur, sur le passé dictatorial de l'espagne et sur ses prolongements dans le présent. la réflexion porte sur un possible positiionnement générationnel repérable dans les actions de conservation et de réhabilitation de la mémoire de la guerre et du franquisme, la ligné des opposants politiques historiques qui ont combattu le franquisme, l'adhésion à l'oeuvre des artisans de la transition démocratique ou dans le rejet qu'elle en exprime, ses rapports au monde politique présent et ses revendications politiques. seront examinées les représentations de la guerre et du franquisme d'un groupe qui formule la critique d'une mémoire reçue en héritage, jugée kitsch ou manipulée, objet d'une médiatisation ambiguë sur le marché éditorial dont les lois économiques font qu'il trahit parfois les règles déontologiques de la discipline historique. l'étude se proposera enfin l'analyse de productions écrites hybrides, au cœur de laquelle sera examinée la question du genre puisque de jeunes auteurs tentent en parallèle à leur questionnement sur les discours politiques hégémoniques, un renouvellement des mécanismes d'écriture.


  • Pas de résumé disponible.