Entre europeanisation et souverainete nationale : les dynamiques du 'fait regional' en france.

par Lionel Quille

Projet de thèse en Géographie

Sous la direction de Marie-vic Ozouf-marignie.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 23-10-2009 .


  • Résumé

    La région telle que nous l'entendons est autant une circonscription administrative (construction politique) qu'un lieu vécu (construction sociohistorique). les vingt-six régions françaises, comme territoires et administrations, sont encore très récentes d'un point de vue historique. nous pensons que le rapport à la région dans laquelle on évolue se densifie davantage lorsque l'espace régional qui nous entoure fait l'objet d'une construction intellectuelle spécifique qui s'ajoute à la construction politique du territoire. en france, les programmes et les références politiques des exécutifs régionaux ne sont généralement que la déclinaison à l'échelle régionale d'un cadre politique (générique) qui est déterminé au niveau du parti (national) d'allégeance ou au niveau institutionnel (cper). aussi, il nous faudra étudier les survivances et les innovations liées aux identités régionales à l'heure de la mondialisation, nous amenant à vérifier si c'est la région qui prend le wagon de la mondialisation (globalisation) ou si c'est la mondialisation qui pénètre la région (glocalisation). dans cette continuité, le phénomène d'européanisation ou de gouvernance européenne est un processus dont la région continue de tirer avantage à l'heure où la souveraineté nationale est de plus en plus en question.


  • Pas de résumé disponible.