Faire profession du football en Grande-Bretagne.

par Pascal Preira

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Pierre-Michel Menger.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de Ecole doctorale de l'Ecole des hautes études en sciences sociales ED 286 depuis le 27-01-2011 .


  • Résumé

    L'"arrêt Bosman" (15/12/1995) correspond à la naissance d'une nouvelle ère dans le monde du football. La décision de la Cour Européenne d'autoriser le principe de libre circulation des footballeurs (en tant que travailleurs) dans l'espace européen a bouleversé les règles jusqu'alors établies. Cette décision a eu pour corollaire la migration massive des joueurs français dans les différents championnats étrangers. L’Angleterre va peu à peu devenir la nation accueillant le plus de footballers français. Si bien que lors de la saison 2008-2009, nous avons recensé plus de 150 joueurs évoluant dans les divisions professionnelles anglaises (5) et écossaises (2). Qui sont ces footballeurs qui migrent vers la Grande-Bretagne ? Quelles sont les raisons qui poussent de plus en plus de joueurs à migrer vers ces championnats ? Ce travail de recherche porte donc sur les carrières de footballeurs "français" et "francophones" évoluant dans les championnats britanniques. Il s'agira ainsi d'appréhender l'expérience que ces individus font de la vie de footballeur "professionnel" à l'étranger, leur quotidien, leur mode de vie et les modes d'intégration à cette nouvelle terre d'accueil. Dans un contexte concurrentiel lié à la pratique d'un sport professionnel, nous interrogerons également les dynamiques de trajectoires footballistiques (ascendantes, descendantes), les disparités en termes de statuts (professionnel, semi-professionnel, amateur) et de positions footballistiques (prestige du championnat national et de la division d'appartenance ; équipe première, équipe réserve, équipe de jeunes ; titulaires, remplaçants, blessés ; etc.) et la précarité qui peut découler de la "place" qu'occupe chaque footballeur dans cet espace, c'est à dire la combinaison d'un statut et de positions footballistiques basses et/ou faibles. Nous comptons également mener une réflexion sur la jeunesse issue des milieux populaires français s'inscrivant dans ce "processus de professionnalisation" au métier de footballeur. Notre recherche s'appuiera sur un travail d'immersion dans l'espace du football britannique où nous mènerons des observations et des entretiens ethnographiques.


  • Pas de résumé disponible.