Le rôle des institutions européennes dans le processus asem

par Simona Picciau

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Alain Forest.

Thèses en préparation à Paris 7 depuis le 16-12-2010 .


  • Résumé

    Le but fondamental de ce projet de doctorat de recherche est d'étudier les relations internationales entre l'union européenne et l'asie, notamment le rôle des institutions européennes dans le processus asem (the asia europe meeting). il s'agit d'un forum de dialogue biennal des chefs d'état et de gouvernement asiatiques et européens qui depuis la première rencontre à bangkok en 1996, représente le principal canal multilatéral pour la communication entre les deux continents. ce travail de recherche est organisé en deux parties principales. la première partie est consacrée à l'étude des aspects globaux concernant notre problématique de recherche, tandis que la seconde est dédiée à l'étude du rôle spécifique des institutions européennes dans le processus asem. dans la première partie nous analyserons les aspects les plus généraux de ce rôle ainsi que les activités des organisations régionales internationales. dans cette partie de la thèse, nous analyserons les phases successives de la construction de l'asem et l'évolution du dialogue entre les deux blocs régionaux dans le cadre de ce forum. nous pensons que l'étude de ce processus est fondamentale car le modèle d'intégration européenne a été un point de repère pour la construction de l'intégration régionale dans le sud-est asiatique, qui s'est concrétisée en 1967 avec l'asean (association of south-east asian nations). dans la seconde partie de la thèse, nous étudierons le processus asem dans une perspective européenne, en analysant le rôle des institutions européennes, principalement celui de la commission européenne, le parlement européen et le conseil européen, à travers les documents publiés par les institutions, les discours des leaders européens et la documentation issue des rencontres entre les pays européens et asiatiques dans le cadre du forum. ces dernières années, le dialogue inter-régional a été faible et bien en deçà des attentes. l'union européenne n'a pas eu une stratégie claire et bien définie qui aurait permis des actions concrètes et efficaces. nous nous efforcerons de présenter la stratégie européenne mise en place vis-à-vis de l'asie.


  • Pas de résumé disponible.