Ivresse festive et ivresse pathologique. la place des conduites de consommation de psychotropes en milieu festif dans les processus interactifs et dans la construction de soi chez les jeunes.

par Christophe Pecqueur

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Jean-Yves Dartiguenave et de Jean-Claude Quentel.

Thèses en préparation à Rennes 2 depuis le 14-11-2010 .


  • Résumé

    L'ambition de ce projet de thèse est de montrer en quoi l'usage par les jeunes des produits psychotropes en milieu festif participe à l'établissement de liens sociaux intra et intergénérationnels, mais aussi comment en retour ces usages sont pour partie conditionnés par les contextes sociaux, spatiaux et temporels dans lesquels ils s'inscrivent. en complément et en écho de cette analyse, on s'intéresse à la prise en charge institutionnelle de ces pratiques, notamment en termes de politique de santé. on remarque que l'intervention publique s'opère toujours essentiellement sur le registre de la limitation et du contrôle, partant du principe de la nécessaire dangerosité des produits psychotropes et du caractère déviant ou pathologique de leurs usages. la dimension festive de ces pratiques, leur caractère légitime et fécond socialement, est alors évacué au second plan ou simplement ignoré. pourtant, il apparaît que la restriction du regard porté sur ces pratiques, en niant la diversité des trajectoires d'usagers, mais aussi la pluralité des significations que ces consommations revêtent pour chacun, ne puisse que se heurter à la complexité des situations et rendre les diverses actions entreprises (répression, prévention, réduction des risques) en partie inefficaces, voire contreproductives.


  • Pas de résumé disponible.