La construction de la figure politique et sociale de melusine, du moyen-age au xxieme siecle.

par Joanna Pavlevski

Projet de thèse en Litterature médiévale

Sous la direction de Christine Ferlampin-Acher.

Thèses en préparation à Rennes 2 depuis le 14-11-2010 .


  • Résumé

    Mélusine est bien connue pour être l'héroïne d'un conte d'amour merveilleux, une fée condamnée à se métamorphoser en serpente le samedi et trahie par son époux. mais mélusine, avant même d'être nommée, est avant tout la mythique aïeule des lusignan, le point d'origine d'une légende politique. c'est cet aspect politique et social de la fée qu'il s'agira d'étudier, dans les oeuvres médiévales de jean d'arras et coudrette d'abord, dont nous soulignerons les mécanismes politiques, puis dans leurs adaptations successives et dans les relectures du personnage de mélusine. nous mènerons cette recherche à travers un double questionnement : de forme d'une part : il nous faudra comprendre comment mélusine devient, de personnage à l'action politique et sociale circonscrite au plan de la fiction, un emblème adopté par plusieurs communautés et donc une figure rassemblant sous son nom une multiplicité de représentations idéologiques, littéraires, artistiques. a ce questionnement répondra d'autre part, une étude de fond par comprendre la survivance et la transformation de la dimension politique et sociale de mélusine, une fois l'enjeu dynastique et de promotion des commanditaires des oeuvres médiévales évanoui. c'est à travers un vaste corpus plurilinguistique qu'il faudra mener cette recherche du moyen-age au xxième siècle,en passant par les incunables renaissants, les réécritures de la bibliothèque bleue, les contes romantiques, pour finir par les réappropriations féministes et par les femmes. différents domaines tels que héraldique, iconographie, folklore, seront également pris en compte.


  • Pas de résumé disponible.