L'émergence de la stratégie de multi-polarisation de la chine et son application en asie du sud-est : exemple de coopération avec les pays de l'asean

par Frederic Puppatti

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Thomas Lindemann.

Thèses en préparation à Lille 2 depuis le 01-10-2010 .


  • Résumé

    Quel état des lieux pouvons-nous dresser au sujet de la construction régionale en asie orientale, et plus précisément en asie du sud-est, une région qui deviendra très probablement le nouveau centre décisionnel de cette partie du monde, la plus dynamique en ce début de 21ème siècle ? trente ans après son décollage économique rendu possible grâce à la politique d'ouverture et de réformes (改革开放 ou gaige kaifang) initiée par deng xiaoping, la république populaire de chine a entrepris le tour de force de se faire une place au sein de la communauté internationale tout en s'efforçant de retenir sa soif toujours plus grande de puissance et de reconnaissance comme un des 'grands' de ce monde. pour cela, elle se doit de se montrer la plus rassurante possible aux yeux du reste du monde comme aux yeux de ses voisins afin de bénéficier d'un environnement propice à son développement. afin de ne pas trop brusquer l'ordre régional (et in fine mondial), mais tout en tirant parti autant que possible des difficultés auxquelles washington doit faire face depuis près d'une dizaine d'années dans sa politique diplomatique, la chine semble privilégier la stratégie de 'soft-power' (软实力ou ruan shili) qui lui permet de se rapprocher de ses voisins/partenaires internationaux. en ce qui concerne l'aire géographique concernée par ce travail, il est intéressant d'étudier et d'expliquer la manière dont la chine (puissance régionale en acte) parvient à tisser des relations avec les pays de l'asean (encore aujourd'hui davantage un 'club' de pays qu'une véritable institution similaire à l'union européenne par exemple), et surtout de rendre compte du processus de multipolarisation (多极化 ou duojihua) qui semble lui convenir. la coopération entre un groupe de pays aux niveaux de vie, aux institutions voire même aux héritages culturels différents, et l'ancien « ennemi idéologique » du temps de la guerre froide (pour la plupart des membres de l'asean) marquerait une étape inédite dans les relations internationales et annoncerait un possible axe majeur de coopération multipolaire jamais vu auparavant.


  • Pas de résumé disponible.