Les représentations du nazisme et de la shoah dans la littérature contemporaine.

par Kateryna Polonetska

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Georges Molinié.

Thèses en préparation à Paris 4 depuis le 03-12-2010 .


  • Résumé

    Notre thèse va se situer dans une optique pluridisciplinaire, à un carrefour formé par les disciplines complémentaires que sont la littérature, l'histoire, la philosophie, l'esthétique et la sémiotique. dans notre première partie l'on va parler des représentations des nazis, ss particulièrement, que ce soit dans les romans écrits à la première personne, même s'ils sont peu nombreux; ou dans les romans écrits à la troisième personne, qui sont, en revanche, fort nombreux. les bienveillantes de jonathan littell vont constituer le point de départ de notre démarche, puisque pour le moment c'est la plus importante l'œuvre de fiction écrite au xxi siècle, 60 ans après la fin de la seconde guerre mondiale. notre intention fondamentale est de montrer quelle place le nazisme et la shoah occupent dans l'imaginaire des écrivains contemporains, comment les auteurs transmettent cette perception à leurs lecteurs et quelles interprétations ils proposent. dans notre deuxième partie l'on parlera de la représentation des camps de concentration dans la littérature contemporaine et de celles de la vie ou de ce que l'on appelait la vie sous le joug du nazisme. l'on doit se rendre compte que toute œuvre littéraire ayant pour sujet le nazisme et la shoah ne sera jamais qu'une tentative de les imaginer, à partir des sources, des témoignages et des faits historiques, sans doute; mais la réalité d'un événement de cette ampleur n'est pas convertible et l'on sera toujours confronté à une interprétation, à une vision subjective. mais à partir des visions différentes, des voix différentes, l'on pourra faire une sorte de synthèse, analyser le récit polyphonique puisque c'est notre but principal.


  • Pas de résumé disponible.