Transport maritime de marchandises et concurrence, la place de l'europe.

par Ekaterina Potemkina

Projet de thèse en Droit privé

Sous la direction de Patrice Reis.

Thèses en préparation à Nice , dans le cadre de École doctorale Droit Et Sciences politiques, Économiques et de Gestion (Nice) depuis le 23-10-2010 .


  • Résumé

    L'objectif de ce travail de recherche est de présenter les changements occurrents de l'industrie de transport maritime opérés au tout début du xxième siècle. il s'agit de changements sur le plan juridique, ainsi que changements dans la conception même du transport maritime. ces changements démontrent la volonté de repenser le rôle de ce secteur d'activité dans l'ensemble de l'économie mondiale, de rendre au transport maritime son rôle de vecteur de croissance économique. a cette fin, il convient de s'intéresser à l'organisation du transport maritime de marchandises européen, à sa place sur la scène maritime mondiale et à sa contribution à l'élaboration d'un réseau mondial de transport. le premier intérêt du sujet aujourd'hui est de s'attacher à une matière en évolution technique, économique et juridique. l'absence de travaux récents conséquents sur la sujet nécessite des recherches dans cette direction, ainsi qu'en témoigne la sous estimation de l'importance réelle de ce secteur pour la compétitivité d'un pays et de l'europe. le stransport maritime européen a un potentiel économique colossal qui reste sous développé de nos jours. une synthèse de la règlementation en vigueur, ainsi que des propositions nouvelles relatives au traitement du transport maritime dans le cadre des politiques de transport, fiscale et sociale seront appui indispensable pour le développement de la compétitivité de cette branche d'activité. pour le transport maritime les années 2000 sont d'une portée cruciale, car elles correspondent au cheminement de la réforme concurrentielle, qui a pour but de rendre les règles de concurrence plus transparentes, et surtout d'une application réelle dans ce secteur. l'étude de la réforme concurrentielle permet de constater certes des progrès évidents quant à la modernisation de l'appareil juridique, mais révèle cependant des incohérences sur certaines questions et des ambigüités sur d'autres qui nécessitent une analyse substantielle. en effet la compétitivité de la flotte européenne ne sera jamais atteinte qu'en misant sur la politique de concurrence.mais au final se pose la question de fond de savoir ce que peut être une véritable politique de concurrence efficace sans les politiques fiscale et sociale elles mêmes efficaces ? il est proposé dans le cadre de cette recherche de s'interesser aux interférences entre politiques de transport de concurrence fiscale et sociale dans le but de construction d'un réseau de transport maritime européein compétitif.


  • Pas de résumé disponible.