Recherches sur la conversion dans l'angleterre du xvie siecle.

par Valentine Peltier

Projet de thèse en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Denis Crouzet.

Thèses en préparation à Paris 4 depuis le 22-10-2010 .


  • Résumé

    La conversion est l'action de transformer une chose en une autre, dans le cadre qui nous intéresse ici, il s'agit de la conversion religieuse. l'individu passe de l'incroyance à la foi ou d'une foi à une autre. l'angleterre du xvie siècle présente des caractères spécifiques en matière de conversion du fait de la présence de plusieurs religions dès le début du xvie siècle : catholicisme, luthéranisme, calvinisme, anglicanisme, influences presbytériennes, puritanisme. la conversion les concerne finalement tous et ne peut se résumer à une étape de la vie du chrétien, c'est un cheminement plus ou moins long dont les conséquences sont pérennes et engagent un individu, une famille, un comté et parfois un royaume. le mouvement n'est ni unilatéral ni définitif et l'on constate des 're-conversions' et des abjurations. envisager ce thème dans l'angleterre du xvie siècle, c'est incontestablement se porter sur la conversion des catholiques à la réforme, mais il faut insister sur les autres passages possibles. de plus, le mouvement de conversion nous intéressera à plusieurs échelles : individuelle, au sein de groupes sociaux définis, de réseaux ou du royaume dans son entier. elle est également envisagée sous différents angles. sous le prisme politique tout d'abord, en lien avec la politique intérieure c'est-à-dire la politique du souverain et les luttes entre partis nobiliaires. elle peut également être analysée sur le thème des croyances religieuses. pourquoi se convertir ? dans quel but théologique ? qu'offre cet acte au croyant ? elle est enfin et avant tout appel divin.


  • Pas de résumé disponible.