Représentations croisées de la formation de français en situation professionnelle. une étude ethnographique participative des dispositifs en mutation

par Christophe Portefin

Projet de thèse en Didactique

Sous la direction de Danièle Moore et de Geneviève Zarate.

Thèses en préparation à Paris 3 depuis le 26-01-2010 .


  • Résumé

    En france, le champ de la formation professionnelle continue (fpc), notamment linguistique, est en pleine mutation. ces dernières années, différents choix politiques ont été pris (dilf en 2006, cai en 2007, pacte européen sur l'immigration et l'asile en 2008) développant une politique volontariste d'émigration et d'intégration professionnelles. parallèlement à cette politique, dans la continuité des engagements européens, le français est devenu officiellement une compétence professionnelle depuis la loi du 4 mai 2004. des secteurs d'activité s'orientent de plus en plus dans cette voie en mettant en place des formations axées sur le français en situation professionnelle et les savoirs de base/fondamentaux/compétences clés. c'est donc au sein de ce contexte linguistique, politique et professionnel complexe qu'interviennent les formateurs de français en situation professionnelle, centre de notre recherche. nous nous demandons comment le formateur peut composer avec les représentations que les publics en situation de mobilité ont de leur formation professionnelle continue et les catégorisations sociales et professionnelles dont ils sont l'objet dans la société française. pour répondre à cette question, nous observerons en quoi les représentations de la fpc des institutions, des entreprises, des publics et des formateurs sont (en partie) contradictoires / comment les publics en formation de français en situation professionnelle sont dépendants des catégorisations dont ils sont l'objet / enfin, que le formateur peut composer avec les catégorisations sociales et professionnelles en valorisant la personne en fpc au travers de ses expériences de mobilité.


  • Pas de résumé disponible.