De l'homme social a l'homme interieur, de l'homme interieur a l'homme tout court : le parcours de l'individu chez les cineastes chinois de la cinquieme et sixieme generation jusqu'a nos jours.

par Luisa Prudentino

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Alain Peyraube.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 28-04-2010 .


  • Résumé

    En chine, comme ailleurs, le cinéma a toujours été le réflexe le plus fidèle des changements qui ont concerné la société chinoise tout au long de son existence. que ce soit sous des formes allégoriques, indispensables pour échapper à la censure, ou sous des formes, plus rarement, explicites, les images filmiques nous renseignent parfaitement sur l'histoire, l'évolution et même sur l'avenir de la chine. et surtout, elle nous renseignent sur le parcours singulier de l'individu dans la société chinoise : un individu qui a d'abord sacrifié toutes ses aspirations personnelles à la collectivité avant de pouvoir enfin se les réapproprier et apprendre à les apprivoiser. le but de ce travail sera celui d'analyser la façon dont ce parcours s'est effectué. nous allons montrer de quelle manière la chine est passée d'une société qui dans les années 50 privilégiait uniquement la collectivité, à une société caractérisée par une affirmation de plus en plus marquée de l'individu. nous allons nous consacrer à la façon dont les cinéastes ont témoigné de cette évolution selon les époques ainsi que les styles différents. dans cette optique, tout auteur et toute œuvre cinématographique qui ont porté ou continuent de porter un témoignage irremplaçable sur l'évolution de la société chinoise ainsi que sur l'histoire chinoise du xixe et xxe siècle, feront l'objet indispensable de notre analyse.


  • Pas de résumé disponible.