Images et voyages d'aphrodite.

par Elisabetta Pontrandolfo

Projet de thèse en Histoire ancienne

Sous la direction de Francois Lissarague.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 15-03-2010 .


  • Résumé

    Je vous présente par lignes générales mon projet d'étude après un petit préambule pour en illustrer sa genèse. depuis mon mémoire de maîtrise (sur la mandragore et l'herboristerie magique en grèce ancienne), je me suis intéressée aux cultes féminins et, par des chemins croisés, plus particulièrement à celui d'aphrodite. particulièrement attirée par la comédie grecque ancienne, j'avais commencé une étude autour des fragments de celle-ci en même temps que je m'apercevais de l'extraordinaire richesse et complexité, en un mot de l'extrême polyvalence, de la personnalité et du domaine du culte d'aphrodite. pour preuve j'en avais ses différentes épithètes que j'ai commencé à étudier en privilégiant comme source justement les fragments de toute la comédie grecque ancienne, sicile et grande grèce incluses. petit à petit, j'allais découvrir un terrain très riche mais resté vierge, l'aire des différents cultes de la déesse en sicile et grande grèce étant en très grande partie inexplorée. en m'approchant des thématiques liées à la colonisation, je ne pouvais qu'être frappée par la récurrence du thème du voyage associé à la divinité. d'emblée une perspective d'analyse et une problématique d'enquête ont focalisé mon attention. mes questions au départ ont été simples : pourquoi décide-t-on d'entamer un voyage en privilégiant telle ou telle autre divinité ? quelle relations symbolique, iconographique ainsi que dans la pratique du culte, il y a entre la divinité qui part et celle qui arrive ? après une analyse de l'ensemble des cultes d'aphrodite présents en grande grèce et sicile (une étude systématique autour de la déesse dans les colonies grecques d'italie du sud manquant à ce jour), je voudrais plus particulièrement me concentrer sur la problématique autour du voyage de la divinité et de la relation qui, que ce soit autour de la dimension spatiale que de celle iconographique, va s'instaurer entre ces aphrodite, celles qui commencent le voyage et celles que nous retrouvons à l'arrivée. la période que cette analyse va recouvrir se situera entre le viiie siècle av. j.c. jusqu'au iiie siècle av. j.c.


  • Pas de résumé disponible.