Transmission du féminin

par Maria soledad Penafiel rojas

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Patrick Guyomard.

Thèses en préparation à Paris 7 depuis le 22-04-2010 .


  • Résumé

    Depuis la psychanalyse il n'existe pas un concept de transmission. même s'il n'y a pas une construction théorique, depuis j. lacan nous pouvons trouver quelques notions. d'une côte, la transmission est en rapport au nom-du-père, c'est-à-dire au père symbolique qui inscrit le sujet dans l'ordre symbolique en articulant le désir à la loi. d'un autre côte, il existe certaines notions de ce concept en relation à la formation de l'analyste. lacan affirme ce qui se transmet c'est le désir de l'analyste dont le plus important c'est l'expérience. l'importance de travailler ce concept, ce n'est pas seulement par la non-existence de ce dernier, mais parce que son étude peut constituer un apport important pour le travail clinique, puisque nous pouvons penser qu'à partir de la construction d'un nouveau concept le travail clinique peut s'enrichir. comme hypothèse, nous pouvons mentionner que la fonction de la mère se situe par rapport au désir, et au même temps on peut supposer que la transmission est la transmission d'un désir. donc, si nous considérons les deux aspects soulignés, il est possible de penser à la transmission de la féminité par rapport à la mère, laquelle, en tant que fonction, est la responsable d'assigner une place à la fille en tant que femme, c'est-à-dire, en tant que l'autre femme.


  • Pas de résumé disponible.