Agir en tant que civil dans une zone de conflit durant 'la guerre interne' salvadorienne (1977-1992) : rester, partir, collaborer, s'engager.

par Olivier Prud'homme

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Gilles Bataillon.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 02-12-2009 .


  • Résumé

    Cette recherche se fixe comme finalité l'écriture d'une histoire sociale de la ‘guerre interne' salvadorienne depuis la perspective des populations civiles. la période choisie intègre les violences politiques de plus en plus fréquentes perpétrées au salvador à partir de 1977 et couvre l'ensemble du conflit armé jusqu'aux accords de paix de 1992. dans ce contexte, notre analyse porte sur les expériences des populations civiles – partisanes et non partisanes - , sur leurs stratégies collectives et/ou individuelles face aux pressions exercées par les groupes armés, qu'ils soient militaires ou guérilleros, dans les zones de conflit. en étudiant les attitudes et les pratiques des populations civiles avec les groupes armés : refuser de collaborer ou collaborer ; rester, partir ou/et revenir dans une zone de conflit ; rompre avec le statut de ‘civil' et s'engager dans un groupe armé, ou au contraire reprendre le statu de ‘civil' durant le conflit, nous voulons décrire la diversité des tactiques mises en œuvre par les populations civiles subissant les exigences et les violences – parfois extrêmes – des groupes armés. pour cela, nous fondons notre recherche sur des sources écrites (archives de l'archevêché de san salvador, archives d'organisation non gouvernementales, médias) et photographiques (de correspondants de guerre) associées à des entretiens de civils ayant vécu dans les zones de conflit. les changements de situations déterminées par les relations entre populations civiles et groupes armés entre 1977 et 1992 nous permettrons de différencier des temporalités et d'élaborer une périodisation de la guerre. nous la confronterons à l'historiographie qui depuis plus de vingt ans s'est centrée sur les belligérants et les acteurs politiques déclarés dans le conflit armé.


  • Pas de résumé disponible.