Le statut de pauvre en norvege.

par Aurelie Picot

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Serge Paugam.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 13-11-2009 .


  • Résumé

    L'objet d'étude est le statut de la pauvreté dans une société scandinave. les représentations et les attitudes sociales à l'égard des pauvres définissent un certain rapport social à la pauvreté, variable selon les sociétés, qui s'explique par une conjonction de facteurs, structurels et conjecturels. les principaux facteurs envisagés ici sont les formes et l'intensité des liens sociaux, ainsi que la structure normative. l'hypothèse est que, dans le cas de la norvège, l'expérience de la pauvreté est marquée par un risque élevé de ruptures sociales. la valorisation du lien de participation organique, du fait de l'éthique protestante qui fait du travail un devoir moral, conduit à stigmatiser les pauvres valides. les citoyens bénéficient de protections étendues ; cependant, le caractère résiduel de l'assistance induit un ciblage de ce service sur les populations les plus vulnérables. celles-ci sont soumises à un fort contrôle social : en effet, l'intrusion des professionnels dans la vie privée des individus est rendue presque inévitable par l'adoption d'un mode d'intervention individualiste. la stigmatisation conduit les pauvres à dissimuler leur pauvreté, en adoptant une attitude de retrait. le risque d'isolement est d'autant plus fort que l'extension de l'etat-providence s'est accompagnée d'un certain affaiblissement des liens de proximité. la vérification de ces hypothèses s'appuiera sur la réalisation d'une enquête qualitative auprès de travailleurs sociaux et de bénéficiaires de l'assistance.


  • Pas de résumé disponible.