L'impérialisme britannique en Asie du sud-est : la rivalité anglo-française - le cas du siam (1855-1909)

par Lalawan Pangsapa

Projet de thèse en Études anglophones

Sous la direction de Tri Tran.

Thèses en préparation à Tours , dans le cadre de Sciences de l'Homme et de la Société depuis le 01-12-2009 .


  • Résumé

    Grâce au succès de la révolution industrielle et de l'expansion commerciale, au XIXe siècle des pays occidentaux entreprirent d'explorer l’Extrême-Orient pour exploiter de nouvelles ressources et marchés potentiels. La Grande-Bretagne et la France concentrèrent leurs efforts, dans un premier temps sur l’Asie du sud-est, en raison de ses richesses et de sa position stratégique le long de l'océan pacifique, offrant une voie maritime vers la chine. La Grande-Bretagne occupa Singapour qu'elle transforma en port d'entrepôts pour ses navires en route vers l'inde et la chine. L’empire britannique étendit aussi son contrôle sur la Malaisie et la Birmanie, tandis que la France prit possession du Vietnam, du Cambodge et ajouta le Laos à son territoire nommé « Indochine française ». Tout au long de cette période de colonisation, le siam (Thaïlande) restait indépendant. Situé entre la Birmanie britannique et l’Indochine française, le siam se trouvait dans une situation compliquée car ni la Grande-Bretagne ni la France ne souhaitaient voir l'autre en prendre le contrôle. La tension entre les deux puissances européennes et l'intensification de l'expansion coloniale en Asie du sud-est provoquèrent un climat d'insécurité et d'instabilité au siam… ce travail propose une étude de l'expansion impériale britannique en Asie du sud-est- notamment au siam- et la rivalité anglo-française engendrée dans la région. Cette recherche se donne pour objectif principal d'analyser les stratégies de la Grande-Bretagne pour le contrôle du siam, ainsi que la politique étrangère britannique à l'encontre de la France, déjà installée en Indochine. Nous tenterons également de démontrer comment et par quelles mesures le siam arriva à conserver son indépendance et quelles étaient les principales conséquences de cette résistance pour les trois acteurs- la Grande-Bretagne, la France et le siam.


  • Pas de résumé disponible.