La création de l'armée tunisienne : entre espoir et pragmatisme

par Houcem Ferchichi

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Didier Musiedlak.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Economie, organisations, société (Nanterre) , en partenariat avec ISP,,laboratoire (laboratoire) depuis le 12-11-2008 .


  • Résumé

    La tunisie s'est toujours assurée de sa protection auprès d'un tiers. néanmoins, au lendemain de l'indépendance tunisienne, la constitution d'une armée nationale apparaît comme un symbole fort et inéluctable d'affirmation de sa souveraineté nationale. les questions de défense constituent la principale pierre d'achoppement. malgré ces aspirations à obtenir une autonomie militaire, la tunisie n'a ni les moyens, ni les capacités pour assurer sa propre défense, d'où une étroite collaboration avec les autorités françaises désireuses de gardés une certaine domination de la tunisie, sous un fond de guerre d'algérie. c'est pour nous l'occasion d'observer les ramifications de cette création, de comprendre l'enjeu des tractations et des négociations. une création qui apparaît comme le point de rupture de la domination française. c'est pourquoi nous analyserons aussi les manières utilisées par le gouvernement français afin de maintenir son influence. pourquoi au lendemain de l'indépendance acquise et porteuse de promesse d'alliance avec la france, bourguiba a-t-il voulu créer une armée nationale ?


  • Pas de résumé disponible.