Impact de la mesure de performance dans la régulation économique des aéroports

par Vincent Pignon

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Philippe Dessertine.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Economie, organisations, société (Nanterre) , en partenariat avec Je 2478 (laboratoire) depuis le 01-11-2006 .


  • Résumé

    La gestion des aéroports a connu durant les trente dernières années de profondes évolutions. En effet, les enjeux de forte croissance du trafic aérien ont progressivement conduit à une logique d'amélioration qualitative. En outre, l’arrivée de nouveaux modes de gestion privés et de partenariats publics privés a renforcé le besoin de transparence. Dans ce contexte, les régulateurs sont devenus fortement responsables de l'organisation des aéroports. Ils doivent faire en sorte que les objectifs de service public soient pris en compte, en particulier dans leur nouvelle composante qualitative et doivent informer l'usager. La maîtrise des aéroports par les régulateurs est cependant rendue difficile : le déséquilibre d'information avec le gestionnaire, l'existence d'un oligopole ou encore la situation de monopole naturel sont autant d'éléments qui viennent affaiblir la position du régulateur. A la lumière de la théorie des contrats, l'analyse de modèles internationaux montre que les limites du mécanisme concurrentiel obligent à envisager une régulation plus poussée pour les aéroports que dans d'autres services publics. La mesure de performance par des indicateurs portant sur les résultats financiers et extra-financiers est un outil propre à améliorer cette maîtrise de la gestion par les régulateurs. En introduisant des mécanismes de circulation d'information, elle permet de mieux appréhender les évolutions de chaque service, mais aussi de les comparer entre eux. L'incitation par pseudo-concurrence peut ainsi s’appliquer efficacement, quel que soit le mode de gestion. Les indicateurs vont aussi servir à définir la qualité attendue dans la phase précontractuelle, puis à suivre et à piloter les résultats du service en phase d'exécution. Ils permettent enfin une communication vers les clients, rendant ainsi plus visibles des progrès du service qui restent souvent cachés.

  • Titre traduit

    Impact of performance measurement in economic regulation of airports


  • Résumé

    Airport management has undergone profound changes in the last thirty years. Indeed, air traffic strong growth issues have gradually led to a goal of qualitative improvement. Besides, the arrival of new private management methods and public-private partnerships has strengthened the need for transparency. In this context, the regulators became strongly responsible for the organization of airports. They should ensure that public service objectives are taken into account, especially in their new qualitative component and must inform the passengers. However, managing airports is complicated for regulators due to several factors. Indeed, imbalance of information between the regulator and the airport manager, existence of oligopoly or even natural monopoly are elements that weaken the position of the regulator. In light of the contracts theory, the analysis of international models shows that the limits of the competitive mechanism force us to consider a further regulation for airports than for other public services. The performance measurement through indicators based on financial and extra- financial results is a tool to improve the control of airports management by regulators. By introducing mechanisms for flow of information, it helps to understand the evolution of each service, but also to compare them. The incentive for pseudo-competition can be applied effectively, regardless of the mode of management. The indicators will also be used to determine the quality expected in the pre-contractual phase, and to monitor and pilot the results of the services during the implementation phase. Finally, they allow communication to customers, making more visible the improvement of the services, which often remain hidden.