CHANDIGARH, l'oeuvre ouverte et le temps. Anatomie d'un projet de ville de Le Corbusier en Inde, 1950-1965

par Remi Papillault

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Yannis Tsiomis.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de Ecole doctorale de l'Ecole des hautes études en sciences sociales ED 286 depuis le 22-11-2006 .


  • Résumé

    Suite à l'indépendance de l'inde en 1947, le premier ministre nehru lance un vaste plan de modernisation du territoire où il prévoit la réalisation d'une cinquantaine de villes nouvelles à visées administratives, industrielles ou commerciales. pour le nouvel état du punjab l'ambition est la construction d'une capitale qui sera le symbole de cette politique. le projet urbain de le corbusier pour chandigarh s'appuie sur un premier plan dressé par les architectes albert mayer et matthew nowicki et s'inscrit à l'échelle internationale dans un débat sur la production d'une architecture puisant dans le ''nouveau régionalisme''. pour la réalisation du plan à l'échelle de la ville, nous faisons l'hypothèse que les architectes le corbusier, pierre jeannerat, maxwell fry et jane drew, avec l'aide des ingénieurs indiens, vont mettre en place une série d'outils urbains qui vont permettre une réalisation dans le temps. un des objets de cette thèse est de relever les catégories temporelles utilisées par les architectes pour la création de cette ville nouvelle. nous essaierons de mesurer à quel point chandigarh aura été voulu dès l'origine comme un projet ouvert /...


  • Pas de résumé disponible.