La revue littéraire, entre logique de réseau et idéal communautaire : à propos de Vers et Prose (1905 - 1914)

par Claire Popineau

Projet de thèse en Littératures française et francophone

Sous la direction de Alain Vaillant.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Lettres, langues, spectacles (Nanterre) depuis le 01-09-2006 .


  • Résumé

    L'étude de la revue vers et prose, dirigée par paul fort et publiée de 1905 à 1914, s'intéresse tout d'abord à l'histoire littéraire de cette époque de l'entre-deux : textes et paratextes viennent en effet nourrir d'idée d'un symbolisme renouvelé plutôt que celle de sa mort réelle, les auteurs publiés se percevant eux-mêmes comme symbolistes. cette revue française, qui s'ouvre à des auteurs d'époques et d'univers différents, semble vouloir apporter un autre dynamisme dans le regard à porter sur la littérature. la littérarité entre en question à travers les textes événementiels, les textes de critiques ; un brouillage des genres s'opèrent par le choix de poèmes en prose, de contes philosophiques, les registres se mêlent. la page même de la revue devient le lieu de l'expérimentation, du blanc, de la posture de l'artiste. elle est le coeur, éclectique et animé d'une construction ou d'une reconstruction d'un univers de l'art et de la pensée, notamment à travers les jeux de citations, les mises en scène de la figure de l'artiste, l'usage de l'objet artistique comme support même de la parole. cette thèse s'efforce alors de retracer et montrer les chemins empruntés pour la réalisation de la devise de la revue, la <<défense et (l')illustration de la haute littérature et du lyrisme en prose et en poésie>>.


  • Pas de résumé disponible.