Le républicanisme et la transformation des langages politiques pendant les revolutions d'independance du chili et venezuela (1776-1822)

par Nicolas Ocaranza

Projet de thèse en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Frédérique Langue et de Jeremy Adelman.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 15-11-2010 .


  • Résumé

    A partir d'une étude d'histoire comparative sur le chili et le vénézuela, le sujet de ce projet de recherche doctorale est la transformation des langages politiques à l'époque des révolutions d'indépendance hispano-américaines et ses répercussions dans le processus de construction des nouveaux gouvernements républicains. le projet de recherche se concentrera entre la période du début des révolutions atlantiques (1776) et la période de consolidation militaire des révolutions d'indépendance du chili et du vénézuela (1822). bien que le cadre temporaire choisi puisse paraître arbitraire, il servira de ligne directrice pour situer le sujet de recherche proposé sur une scène géographique et chronologique euro-américaine. de cette manière, il sera possible de considérer les effets du républicanisme français et américain sur la construction des nouvelles républiques du chili et du vénézuela durant la période d'émancipation hispano-américaine. de cette manière, le projet de recherche que nous présentons ici considérera une lecture du républicanisme au chili et au vénézuela, non seulement du point de vue de la réception d'une idéologie politique qui a transformé les contenus et les formes des langages politiques créoles mais en le considérant aussi comme une nouvelle forme de gouvernement dont la fonctionnalité par rapport aux intérêts des élites chiliennes et vénézueliennes s'est probablement transformée en alternative viable pour résoudre la crise de légitimité du pouvoir bourbonnien en amérique à partir de 1808.


  • Pas de résumé disponible.