Lieux vécus, lieux patrimonialisés à hyderabad (inde) : enjeux spatiaux, politiques et identitaires.

par Olivier Oyer

Projet de thèse en Géographie

Sous la direction de Odette Louiset.

Thèses en préparation à Rouen depuis le 30-09-2010 .


  • Résumé

    Dans notre perspective de géographie sociale, culturelle et politique, nous nous saisirons de la question patrimoniale pour analyser les relations établies par la société indienne avec son espace, dans la variété des dimensions matérielles et symboliques. l'objectif ici, est d'observer comment des lieux urbains marqués culturellement deviennent emblématiques de la politique patrimoniale définie par les pouvoirs publics et les élites. nous privilégierons la compréhension des enjeux sociaux et politiques ainsi que le rôle respectif des differents acteurs urbains. l'étude prendra place à hyderabad, actuelle capitale d'etat (andhra pradesh) autrefois capitale de l'etat princier musulman du nizâm jusqu'en 1947. la cohabitation des diverses communautés, dont celle des hindous et des musulmans connaît des périodes de paix et de conflits ; mais l'image de la communauté musulmane et des lieux qu'elle occupe s'est trouvée dévalorisée en raison de leur paupérisation après le départ des élites au pakistan. le quartier du charminar en est le lieu emblématique. son monument central érigé en 1591 figure parmi les repères de la 'vieille ville' mais est devenu le symbole de la ville hyderabad. réinterprêté désormais comme un monument historique, le charminar se trouve 'neutralisé' sur le plan réligieux et un vaste projet de patrimonialisation a vu le jour. cette thèse vise à cerner puis à comprendre la variété des acteurs, leurs positions respectives et les enjeux sociaux et politiques de cette valorisation patrimoniale et touristique. les résistances des habitants et usagers seront étudiées dans une situation qui tend à évoluer vers la muséification et la gentrification du 'centre historique'. nous nous attacherons à l'ananalyse des normes contenues dans les discours et programmes des acteurs locaux et internationaux (dont l'unesco) et par les contraintes imposées aux citadins, notamment des couches populaires.


  • Pas de résumé disponible.