Impact socio-économique des conflits en république centrafricaine sur la région de l'adamaoua au cameroun, de 1990 à 2010

par Nicolas noel Owona ndounda

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Odile Goerg.

Thèses en préparation à Paris 7 depuis le 15-10-2010 .


  • Résumé

    Après son accession à l'indépendance en 1960, la république centrafricaine (r.c.a.) a connu une période d'instabilité politique ponctuée par des épisodes de conflits armés. depuis 1964, ce pays a subi 4 coups d'état. il faut rappeler qu'entre 1996 et 1998, on a pu décompter 3 mutineries en centrafrique. en 2001, une tentative de coup d'état est perpétrée par andré kolingba avec pour conséquences : des homicides délibérés et arbitraires par les soldats responsables de la tentative de coup d'état, des exécutions extrajudiciaires, tortures et autres formes de traitement cruel, inhumain et dégradant par les forces loyalistes, des abus des droits humains par les combattants du mouvement pour la libération du congo (m.l.c.) venus prêter main forte au gouvernement de la r.c.a. lorsqu'on ajoute à cela les problèmes économiques et les enlèvements, on comprend donc qu'il y ait un état de psychose permanente dans la population et qui l'incite à l'exil vers les pays voisins que sont la république du congo, la république démocratique du congo, le tchad et le cameroun. ainsi, le travail que nous nous proposons de mener porte sur les conséquences des différents conflits civils qui ont miné la république centrafricaine, sur l'une des régions du cameroun avec lesquelles elle partage la frontière, à savoir l'adamaoua. notre travail se donne donc pour objectif de jeter un regard sur les modes d'adaptation de ces populations dans les villes camerounaises, devenues de véritables eldorados grâce à la relative paix et la situation économique de ce pays ainsi que sa stabilité politique. aujourd'hui, il est à craindre que les pouvoirs publics du cameroun, ainsi que la communauté internationale, n'aient pas suffisamment mesuré l'ampleur de ces migrations. en effet, comment aider non-seulement les réfugiés, mais également les communautés locales qui les ont accueillis ? cette étude se veut donc novatrice en ceci qu'elle est la première du genre portant sur les conflits en r.c.a. elle met l'accent sur les conséquences des conflits dans ce pays sur le cameroun, tant sur le plan économique, historique, sociologique, anthropologique et surtout sur la prise en charge des réfugiés et les problèmes écologiques liés aux guerres en afrique centrale en général.


  • Pas de résumé disponible.