Representations, traitements et usages de la deficience mentale dans l'antiquite tardive.

par Pierre-henri Ortiz

Projet de thèse en Histoire ancienne

Sous la direction de Jean-Michel Carrié.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 08-01-2010 .


  • Résumé

    Dans l'antiquité, les phénomènes de déficience mentale sont l'objet de discours complémentaires et concurrents (poétique, philosophique, médical, juridique, etc.) : ces discours qui engagent des représentations variables et parfois opposées des phénomènes concernés ont pour objectifs commun le traitement de ces derniers, en même temps qu'ils adressent aux sociétés des messages d'ordre beaucoup plus large. ce travail se propose d'étudier le positionnement de la pensée chrétienne par rapport à ces traditions intellectuelles et les inflexions qu'elle apporte aux représentations et au traitement de ces phénomènes en fonction de ses propres finalités, au moment-clé pour l'histoire intellectuelle et sociale de l'occident que constitue l'antiquité tardive. il se fonde principalement sur l'analyse de textes littéraires latins, combinée au traitement de sources juridiques, épigraphiques, etc.


  • Pas de résumé disponible.