Usages des terres et arbitrages alimentation-bioenergies-environnement : une approche par la modelisation integree a l'echelle globale.

par Helene Ollivier

Projet de thèse en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-charles Hourcade.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 21-09-2006 .


  • Résumé

    Cette thèse traite le développement potentiel des bioénergies au sein des arbitrages plus complexes entre les besoins alimentaires, les demandes d'énergie croissantes et les contraintes environnementales. elle tente d'éviter les approches partielles relevant de chacune des dimensions sectorielles (agricole, énergétique ou environnementale) et aborde la question de la capacité réelle de production des bioénergies à travers des terres et l'arbitrage entre filières agricoles. en effet, il semble que c'est le biais adéquat pour représenter à la fois les contraintes agricoles et les besoins alimentaires croissants, l'offre de biomasse à usage énergétique (ce qui peut se coupler avec des modèles sectoriels énergétiques ou des modèles du cycle du carbone), et les changements environnementaux à travers l'évolution de l'agriculture (intensification) et les gains résultant de l'utilisation des bioénergies. pour ce faire la modélisation intégrée de l'ensemble de la filière agricole et forestière permet d'appréhender les impacts des politiques de bio-énergies à la fois sur la production, sur les marchés et sur la demande.


  • Pas de résumé disponible.