Croyances religieuses, imaginaire collectif et entreprenariat au Cameroun : itinéraires de commerçants

par Valérie Nne'e Onna

Projet de thèse en Anthropologie sociale et ethnologie

Sous la direction de Jean-Paul Colleyn et de Yvan Droz.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales depuis le 02-12-2010 .


  • Résumé

    Bien que la dimension sociale et culturelle de l'activité commerciale et entrepreneuriale soit globalement prise en compte dans l'analyse du comportement des acteurs économiques, peu d'études ont à ce jour été consacrées aux relations que ces derniers entretiennent avec leur environnement spirituel et immatériel. Cette question se pose avec force dans un grand nombre de régions d'Afrique et, particulièrement au Cameroun où les croyances en la sorcellerie restent résilientes. Ces croyances, renforcées et refaçonnées par l'influence de nouveaux mouvements chrétiens dessinent les contours d'une modernité typique et dynamique. L'ambition de cette recherche est donc d'aboutir à un modèle théorique réaliste de l'entrepreneur camerounais dans son rapport particulier avec ces croyances qui l'entourent et le façonnent. Ainsi tenterons-nous de déterminer la manière dont ces croyances et cet imaginaire orientent les itinéraires et les choix des entrepreneurs/commerçants camerounais? Nous nous intéresserons particulièrement à la petite et micro-entreprise, surreprésentée dans le contexte camerounais.


  • Pas de résumé disponible.