Nos attitudes face à la violence de la tyrannie chez etienne de la boetie

par Thomas Nahimana

Projet de thèse en Philosophie (métaphysique, épistémologie, esthétique)

Sous la direction de Jean-Pierre Cléro.

Thèses en préparation à Rouen depuis le 24-11-2009 .


  • Résumé

    Selon etienne de la boetie, dans son 'discours de la servitude volontaire', le peuple décide d'abandonner la passivité pour éradiquer la violence de la tyrannie sera tenté d'abattre le tyran. mais en combattant ainsi la violence par la violence, on déclence une spirale de violence sans fin. c'est dans ce sens que karl von clausewitz dit que 'la guerre tend toujours vers les extrêmes'. ainsi, la lutte armée ne peut être qu'une étape, parfois obligée dans la recherche de la paix, elle ne peut nullement être une solution définitive. une troisième voie s'impose. en suggérant de ne pas abattre le tyran, etienne de la boetie entend nous recommander une voie beaucoup plus efficace : lui retirer notre soutien ; c'est la voie de la non-violence active. trois attitudes feront donc l'objet de notre étude : la passivité, la contre-violence, la non-violence active.


  • Pas de résumé disponible.