La poétique du voyage dans la poésie lyrique et les textes de voyage de victor hugo sous la monarchie de juillet

par Yoshihiko Nakano

Projet de thèse en Littératures et civilisations comparées

Sous la direction de Claude Millet.

Thèses en préparation à Paris 7 depuis le 09-02-2011 .


  • Résumé

    Le principal objectif de ma thèse de doctorat sera d'approfondir mes recherches sur les recueils de poèmes lyriques de hugo, et d'étudier en particulier les relations entre les textes poétiques et les textes de voyage. cette thèse portera sur les recueils publiés avant l'exil (1851), et les textes de voyage de cette période dont les lettres et les carnets de voyage, ainsi que le rhin. certes, beaucoup d'œuvres poétiques hugoliennes telles que la légende des siècles et les contemplations, ont paru pendant la période de l'exil. mais il n'en demeure pas moins que les recueils de poèmes lyriques écrits avant l'exil occupent une place majeure dans son œuvre. c'est en 1834, année précédant la publication des chants du crépuscule, que le poète a voyagé pour la première fois depuis 1825, ce qui permet de présumer une certaine relation entre l'écriture poétique et celle des textes de voyage. en étudiant à travers les textes de voyages la transfiguration que le poète a connue dans les années 1830 et 1840, c'est-à-dire depuis les feuilles d'automne, parus en 1831, au rhin en 1842, je voudrais tenter de mettre en relief quelques-uns des enjeux qui relient la poésie hugolienne aux textes de voyage. dans la mesure où, comme le remarque jean-michel maulpoix, le lyrisme est de nature utopique, et qu'il fait du monde un ‘paysage', il serait très utile d'analyser les textes de voyage de hugo, que jusqu'à aujourd'hui, quelque peu négligés par les études sur le lyrisme hugolien. en établissant une comparaison entre le texte poétique et le texte de voyage sur le plan des relations entre ‘paysage' et d'écriture, mon ambition sera d'apporter une lumière nouvelle sur la poétique de hugo dans les textes de voyage.


  • Pas de résumé disponible.