La politique du ministre gilles de robien a l'éducation nationale de l'enseignement supérieur et de la recherche, de juin 2005 a mai 2007.

par Dieudonne Nkouika

Projet de thèse en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Bruno Poucet.

Thèses en préparation à Amiens depuis le 10-10-2010 .


  • Résumé

    Il s'agira dans ce travail de recherche, de procéder à une analyse de la politique de l'ancien ministre gilles de robien à éducation nationale de l'enseignement supérieur et de la recherche, de juin 2005 à mai 2007 à partir des entretiens et des versements de sa politique, au niveau des archives nationales de fontainebleau. cette analyse se focalisera essentiellement sur quatre axes principaux de sa politique : -le socle commun de connaissances et de compétences -la politique de l'égalité de chances. -le rôle et la place des parents à l'école. -la prévention de la violence scolaire. il s'agira par exemple d'essayer de comprendre à partir de cette analyse, pourquoi le ministre a-t-il procédé à la promotion de la méthode syllabique, et contre quelle méthode s'opposait t-elle ? pour quelle raison. pourquoi cet intérêt particulier à légalité de chance, le rôle des parents à l'école, et la prévention de la violence. montrer dans quelle mesure il aurait été influencé par certains de ces collaborateurs ou un quelconque lobby dans la l'élaboration d'un certains nombres de projets de loi, décrets ou prise de décisions. en ce qui concerne les entretiens, on s'intéressera aux personnes ayant travaillées dans son cabinet, les syndicats d'enseignants, des parents d'élève et autres associations.


  • Pas de résumé disponible.