Interactions en classe d’espagnol langue étrangère : étude comparative des productions verbales enseignants/apprenants en classe de quatrième et terminale à Libreville

par Elvire Emeline Ntsaga

Projet de thèse en Langues et littératures romanes : spécialité Espagnol

Sous la direction de Mercè Pujol Berché.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Lettres, langues, spectacles (Nanterre) depuis le 07-10-2010 .


  • Résumé

    Le contenu de ce travail de recherche est une analyse comparative des interactions en classe d’espagnol langue étrangère (quatrième et terminale). Il est essentiellement axé sur les productions verbales enseignants/apprenants des classes de quatrième et de terminale, dans des établissements situés à Libreville, capitale du Gabon. Cette analyse prétend répondre à un questionnement sur le déroulement d’une classe de langue espagnole. Applique-t-il les règles préconisées par les institutions gabonaises ? Ce déroulement est-il le même selon les niveaux d’apprentissage des élèves (quatrième-terminale) ? Quels types d’activités sont pratiqués en classe ? Ces types d’activités favorisent-ils l’interaction comme moyen d’échanges et de communication ? Comment coexistent gestion d’interaction, de classe et du cours ? Quel est rôle de chaque interactant (enseignants/apprenants) pour une interaction pluridirectionnelle ? Quelles sont les adoptées stratégies dans la construction des énoncés pour faciliter compréhension des élèves ? Dans une démarche quelque peu sociolinguistique mais fortement didactique, ce travail s’inscrit dans l’enseignement des langues étrangères avec une approche interactionniste. Elle oriente de façon générale la formation des enseignants dans la gestion de la classe. En effet, en Europe comme en Afrique, il se pose, de façon permanente, ce problème de gestion des classes et des effectifs en classe de langue étrangère. Nos résultats montrent que l’enseignant emploie régulièrement les phénomènes langagiers tels que : la reformulation, la répétition et l’allongement syllabique, comme stratégies énonciatifs, afin de solliciter l’attention et la participation des élèves. Il arrive ainsi à assurer la gestion de la classe, des séquences du cours, du matériel et des élèves aussi bien en classe de quatrième qu’en classe de terminale.

  • Titre traduit

    Interactions in spanish as a second language classes : comparative study of teachers and learners' oral productions at 8th and 12th grade level in Libreville-based high schools


  • Résumé

    A comparative analysis of interactions in Spanish classes at high school level (8th and 12th grade is the basis of this research. Indeed, it provides an insight into the interactions between teachers and students in Libreville-based high schools. So the on-ground research was done in Libreville, Gabon's capital city. This analysis is an attempt at answering questions on the teaching of Spanish as a second language. Does this teaching comply with the rules worked out by the Gabonese Ministry of Education? Is it similar for all grades? What are the various activities during Spanish classes? Do these activities foster interactions as a means of communication and exchange? How does the teacher handle interactions, students' behaviour and the class? How do the teacher and the student contribute to an intense interaction during the class? How do educators do to render their Spanish classes comprehensible for their pupils? By adopting both a sociolinguistic and above all didactic method this work is focused on the teaching of foreign languages. Its objective is to help educators better understand the mechanisms to handle a grade. Handling a grade is more and more complex both in western countries and developing ones due to the ever-growing number of students in language classes. Our findings show that the teacher steadily employs a wide range of teaching strategies like rephrasing, repetition and the prolonged pronunciation of syllables to get students' attention and participation. Thanks to this panoply of teaching techniques, the teacher succeeds in handling the class and students at 8th and 12th grade level.