La lutte contre la discrimination fondée sur le travail en droit social.

par Zahra al sadat Shahrbabaki (Navabzadeh)

Projet de thèse en Droit privé

Sous la direction de Emmanuel Dockès.

Thèses en préparation à Paris 10 depuis le 15-12-2008 .


  • Résumé

    La constitution iranienne affirme directement ou indirectement le principe de l'égalité et de la non discrimination. le droit du travail reconnait à chaque individu la liberté d'exercer le travail de son choix dans le respect des règles islamiques, des intérêts communs et des droits d'autrui. enfin, la sécurité sociale est un droit universel. malgré tous ces textes, l'existence de la discrimination fondée sur le sexe, en iran, reste non négligeable. le droit musulman, l'une des sources du droit iranien, a un regard différent sur l'égalité. entre l'homme et la femme. dans cette recherche, nous tenterons de répondre aux questions suivantes : comment l'islam interprété-t-il l'égalité entre l'homme et la femme d'une part de façon générale, d'autre part plus particulièrement dan le milieu du travail ? l'indépendance financière de la femme est-elle reconnue en droit musulman ? nous allons aussi nous interroger sur les influences possibles des règles islamiques sur le droit du travail et le droit de la sécurité sociale et nous demander comment ceux-ci règlent le problème de la discrimination fondée sur le sexe. l'objectif final de ce travail est de combler les lacunes existant en droit iranien en profitant des solutions du droit français et communautaires ajustés aux normes locales.


  • Pas de résumé disponible.