La communication politique en Tunisie de 1987 a 2007. : les rapports du discours politique, la presse écrite et l'opinion publique.

par Emna Najjar

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Michael Beaussenat Palmer.

Thèses en préparation à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Arts & médias (2009-2015 ; Paris) , en partenariat avec Communication, information, médias (Paris) (equipe de recherche) depuis le 19-05-2008 .


  • Résumé

    Cette recherche retrace les aspects manifestes et latents d’une rupture structurelle en Tunisie pendant la gouvernance de l’ancien Président Ben Ali (7 novembre 1987 - 14 janvier 2011), au niveau de la dynamique fonctionnelle entre l’instance politique et médiatique d’un côté et l’instance citoyenne de l’autre. Un soulèvement populaire s’est produit dans le pays entre décembre 2010 et janvier 2011 mettant fin au régime de Ben Ali, causé par nombres de facteurs économiques, sociaux et politiques. Cette rupture est aussi l’un des éléments pouvant expliquer cette révolte. Il a été question, dans ce travail, de démontrer les aspects du dysfonctionnement de la dynamique et les facteurs qui ont déclenché et renforcé un malaise populaire. Nous avons choisi d’aborder ce sujet d’un point de vue discursif, en observant et analysant l’interaction de la parole des trois composantes de l’espace public : la sphère politique, médiatique et citoyenne. Tout au long des deux décennies de Ben Ali, une corrélation non dissimulée s’est installée entre pouvoir politique et médias, dont le but est d’assurer et de maintenir la légitimation du président et de son régime. Dans cette corrélation l’instance citoyenne ainsi que sa parole sont écartées en tant qu’acteur actif participant à la vie politique. Elle est cependant présente comme objet d’autorité et d’instrumentalisation. Le fonctionnement et les réactions de cette instance face à un rôle bien assigné et bien défini de la part de l’alliance politico-médiatique ont été approchés à partir du socle conceptuel de la psychologie sociale. Mots-clés : discours politique, analyse de discours, discours de presse, opinion publique, persuasion, réception, psychologie sociale, Tunisie, Ben Ali.

  • Titre traduit

    Political communication in Tunisia from 1987 to 2007. Reports of political discourse, press and public opinion


  • Résumé

    This thesis traces the self-evident and less obvious aspects of the process that led to the overthrow in Tunisia of th regime of President Ben Ali (November 7th 1987 - 14th 2011); it centers on the dynamics behind the conflict between the media and political apparatus and the civilian population. The uprising between December 2010 and January 2011 ended in the dismantling of Ben Ali's regime, due mainly to economic and political factors. This study highlights the failures that led to popular discontent. We center on a discursive viewpoint, observing and analysing the interaction between three components of the public space: the political, media, and citizen spheres. Throughout Ben Ali's rule of two decades, political power and the media blatantly collaborated so as to maintain the legitimacy of the President and his system. This pact also put aside citizen expression, rendering them mute, as they were reduced to an instrument of those in power. We then studied how they sought emancipation and to alter their limited role via a social psychology approach.