Danser et chanter un système d’âge : anthropologie musicale des Samburu (Kenya)

par Giordano Marmone

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Anne-Marie Peatrik.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Milieux, cultures et sociétés du passé et du présent (Nanterre) , en partenariat avec Laboratoire d'ethnologie et de sociologie comparative (Nanterre) (laboratoire) depuis le 03-12-2010 .


  • Résumé

    Cette thèse se propose d’explorer le lien qui existe entre le système d’âge des Samburu du Kenya et leur pratique musicale. L’organisation sociale de ces pasteurs de langue nilotique se structure autour de promotions générationnelles successives et de trois statuts d’âge (incirconcis, « guerriers » et anciens) qui hiérarchisent les hommes et définissent leurs rôles dans les domaines économique et politique. À chacun de ces groupements d’âge correspondent différents répertoires de danses et chants sur lesquels les individus revendiquent une sorte de « droit d’exécution » exclusif, selon leur appartenance à une promotion ou à un statut déterminé. L’avancement, au fil des étapes ontogénésiques de ce système d’âge, sanctionne l’acquisition du droit d’exécuter le répertoire du statut auquel on appartient tour à tour au terme de cérémonies de maturation appelées lmuget. En revanche, les danses et les chants générationnels restent à jamais associés à la promotion de référence et à ses membres qui les ont composés à partir des expériences collectives qu’ils ont vécues au moment de leur état de « guerrier ». La pratique musicale se configure ainsi comme un dispositif de fabrication du système d’âge et de la masculinité : la traduction de la matière socio-structurelle des groupes d’âge en matière musicale permet aux Samburu de manipuler, par la danse et par le chant, les agencements de leur société et le classement des hommes. Dans ce contexte, une importance particulière est accordée à la composition et à la modification des répertoires musicaux générationnels des « guerriers », à leur travail de réflexion intellectuelle, qui illustre la vitalité des institutions et leur permet de penser leur société et son adaptation au monde contemporain.

  • Titre traduit

    Dancing and singing an age-system : musical anthropology of the Samburu (Kenya)


  • Résumé

    This thesis explores the link between the age-system of the Samburu of Kenya and their musical practice. The social organization of this Nilotic-speaking pastoral people is structured around successive age-sets and three age-grades (uncircumcised, “warriors” and elders) that rank men and define their roles in the military and political realms. To each of these age groups correspond different repertoires of dances and songs on which individuals claim an exclusive “right of execution”, according to the specific set or grade they belong to. The advancement through the ontogenesic steps of this age-system sanctions the acquisition of the right to execute the repertoire of the status to which one belongs, by turn, at the end of maturation ceremonies called lmuget. However, generational dances and songs remain associated to their age-set of reference and to the members who composed them from their collective experiences lived during as “warriors”. Musical practice is thus a device for the fabrication of the age-system and masculinity: the translation of the socio-structural matter of age groups into musical material enables the Samburu to manipulate, through dance and song, the layout of their society and the ranking of men. In this context, a particular importance is given to the composition and modification of the generational musical repertoires of “warriors”, to their process of intellectual reflection, which illustrates the vitality of institutions and enables them to think their society and its adaptation to the contemporary word.