Espace et interculturalité : étude comparative sociolinguistique et socio-sémiotique.

par Abdelhamid Mohamed el agab

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Andrée Chauvin-vileno.

Thèses en préparation à Besançon , dans le cadre de ED 38 - Langage, espace, temps, société depuis le 01-10-2010 .


  • Résumé

    La thèse se propose de mener une réflexion à partir des sciences du langage (linguistique, sociolinguistique, sémiotique) afin d'éclairer des phénomènes anthropologiques et culturels structurant pour les groupes humains car liés à la représentation de l'espace. la recherche suppose la méthodologie de recueil et d'analyse de corpus variés relevant de deux univers culturels différents, de différentes langues et de types sémiotiques différents. les outils théoriques tiendront compte de ces différences. la perspective est comparative. les terrains d'investigation sont respectivement le soudan (ville de khartoum et zones non urbaines nord du soudan/ france, besançon et villes de l'est). ce qui est privilégié est le déplacement, envisagé à la fois comme activité sociale caractérisée et caractérisante des populations (modes, fréquence, visées) comme support linguistique (verbalisation) et comme support discursif ( base narrative d'évocation des repères et des actions). comment l'espace est-il vécu et parlé par les soudanais au niveau des quartiers de la ville de khartoum et dans les tribus de la partie nord du soudan ? comment s'expriment les déplacements de la vie quotidienne et de la vie saisonnière au niveau urbain et au niveau extra-urbain ? une enquête sera menée au soudan sur la base d'entretiens en observation participative de façon à recueillir des corpus oraux (type micro-récits) en arabe et en langues locales. l'enquête sera conduite en préalable et en alternance avec le séjour pour études doctorales. le discours des soudanais (vocabulaire, structuration) sera mis en relation avec la présentation télévisuelle des cités du monde par la chaîne francophone tv 5 (vocabulaire et scénarisation) de façon à cerner les propriétés (structures, représentations, stéréotypes) de la ville africaine et de la ville arabe. en utilisant ce même support télévisuel et le recours à l'expérience vécue de l'espace urbain et des déplacements, une enquête par entretien et questionnaire sera menée auprès de différentes populations (francophones et arabophones), de natifs ou de migrants, résidant en france ( ville de besançon) sur les mêmes thèmes.


  • Pas de résumé disponible.