Le philanthro-capitalisme en france.

par Nathalie Bertin (Martin)

Projet de thèse en Anthropologie

Sous la direction de Marc Abélès.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 07-11-2010 .


  • Résumé

    Depuis une dizaine d'années, les capitalistes fortunés, souhaitant faire preuve de générosité, jouent plus facilement le jeu de l'investissement philanthropique, pour peu que ce dernier ait l'efficacité pour critère principal. ils suivent de près les résultats de leurs dons et fixent des objectifs de rendement afin d'évaluer si les actions engagées contribuent véritablement à améliorer le 'bien collectif'. ainsi, ces investisseurs entretiennent avec les organisations qu'ils financent le même genre de relations que les 'capital risqueurs' envers les start-up qu'ils soutiennent. d'où le nom de cette pratique : le capital-risque philanthropique, autrement appelé la venture philanthropy. c'est dans ce contexte qu'en france l'évolution de la législation de ces dix dernières années contribue à brouiller les frontières des secteurs marchand et non lucratif. des organismes du tiers secteur adoptent des méthodes d'entreprises (management, gestion financière...) et sont soumis aux règles de concurrence, alors que des entreprises recherchent une certaine légitimité 'citoyenne', une crédibilité morale aux yeux de l'opinion publique. cependant, même si la philanthropie bénéficie, 'en puissance', en france, d'un cadre législatif très favorable, elle demeure 'en actes' assez confidentielle, et ce, surtout en regard des exemples anglo-saxons. est-ce notre conception de l'état qui limite le recours au cercle privé? l'importance donnée à l'impôt viendrait-elle masquer les autres formes de participation? d'autres facteurs culturels rentrent-ils en compte dans le faible développement de la philanthropie, en france. sommes-nous témoins de l'importation progressive de la venture philanthropy? ou, a-t-on affaire à une situation singulière et à un modèle totalement inédit? peut-on parler d'un phénomène philanthro-capitaliste en france? voici les questions que nous nous proposons d'aborder dans le cadre de cette thèse.


  • Pas de résumé disponible.