Les sens des transports : perception, usages et representations sonores dans les reseaux du metro mexicain et parisien.

par Elisa Mendoza castillo

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Alain Musset.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 16-11-2010 .


  • Résumé

    'les sens de transports' est une étude comparative entre les réseaux du métro à mexico et en ile de france qui permettrait vraisemblablement de contextualiser les processus de perception et les représentations spatiales des espaces en mobilité. nous nous concentrons non seulement dans les caractéristiques physiques et quantifiables des réseaux mais aussi à partir des usages, des relations, des interactions, des sensations que les usagers, les agents et les habitués y éprouvent tous les jours. pour cela, nous nous interrogeons sur les relations sensorielles qu'ils entretiennent avec l'environnement des transports, notamment, le rapport qui se tisse entre eux et leur milieu sonore. ainsi, l'écoute ne se donnera pas en termes génériques, ni en une logique cumulative, topographique, mais plutôt 'chorographique', c'est-à-dire, à partir de la diversité de relations sensorielles qu'entretient une personne avec son environnement sonore. ces divers usages sonores et leur caractérisation seront travaillés en termes de 'gêne', non seulement à titre individuel mais aussi dans chaque ville, que ce soit paris ou mexico, pour ainsi poursuivre un schéma compréhensif et phénoménologique face aux mécanismes de la perception sonore. il s'agit de se concentrer sur la distinction entre 'bruit' et 'son' pour chaque réseau en nous interrogeant : le 'bruit parasite' des mexicains est-il le même des parisiens? nous travaillerons avec des personnes non-voyantes pour qui le terme 'usage sonore' prend toute sa signification et son importance. en effet, leurs usages sonores sont l'expression la plus claire de la relation entre le sujet et son environnement, les sons constituent la source de l'écholocation. la relation 'cécité-perception sonore-représentation spatiale' dévoile l'art d'écouter pour pouvoir se repérer. la relation 'vision-perception sonore-représentation spatiale' des personnes clairvoyantes, quand à elle, permettra de contextualiser dans sa globalité la question du 'bruit' et de la 'gêne'. dans les deux cas, il s'agit certainement, des expériences individuelles mais en même temps, socialement et culturellement façonnées.


  • Pas de résumé disponible.