Faire de la politique a travers la religion. la socialisation des jeunes peruviens au sein des 'nouvelles eglises'.

par Alicia Matta gonzales

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Patrick Michel.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 13-12-2010 .


  • Résumé

    Cette thèse a pour objet d'étudier les associations et mouvements de jeunes au sein des 'nouvelles églises' péruviennes - charismatiques, pentecôtistes ou catholiques réformées. ces diverses églises dans leurs modèles éclatés, offrent aux jeunes péruviens la possibilité de défendre et s'approprier des positions sur l'avortement, le droit des femmes, la vie en société, à la lumière d'idéaux de démocratisation sociale. nous voulons savoir si ces nouvelles églises constituent des espaces d'opportunité discursive et identitaire, susceptible de jouer un rôle politique alternatif aux moyens traditionnels. nous nous demandons donc s'il s'agit là d'un désintérêt de la politique par les jeunes qui optent pour ces lieux de socialisation, ou s'il s'agit d'une façon détournée de faire de la politique ? par là, nous cherchons à comprendre en quoi la religion qui a un sens moral et privé, devient aujourd'hui un espace de socialisation public, actif et collectif pour les jeunes péruviens. la religion serait par conséquent investie d'un nouveau rôle politique et identitaire. plutôt que de la percevoir de manière univoque comme source d'inertie et de conservatisme, la religion serait animée d'une dynamique de démocratisation. raison pour laquelle nous développerons la thèse d'un rôle ambivalent de la religion à l'égard du politique, et plus précisément par rapport au processus de démocratisation à l'œuvre dans la société péruvienne, dont les jeunes sont les fers de lance aujourd'hui.


  • Pas de résumé disponible.