Deux greves comme fait social total : debut et fin d'une conception britannique de l'etat-providence, 1945-1985.

par Ariane Mak

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Laura Lee Downs.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 10-10-2010 .


  • Résumé

    La recherche s'appuiera sur la monographie de deux grandes grèves britanniques (grève des dockers de 1945 ; grève des mineurs de 1984-1985), considérées comme fait social total, pour reprendre l'expression de marcel mauss. en d'autres termes, l'analyse ne se limitera pas à examiner la grève comme épreuve de force entre ouvriers, patrons et pouvoirs politiques mais s'efforcera de saisir l'ensemble des contextes d'expérience de toutes les populations concernées, et de croiser leurs points de vue multiples sur les mêmes événements : les grévistes, leurs familles, leurs proches et voisins, favorables ou hostiles à la grève, les syndicats officiels, les organisations non officielles, ainsi que tous ceux qui au sein de la société sont affectés par ces grèves ou s'expriment sur celles-ci, la presse, les dirigeants politiques. l'investigation suivra ces différents acteurs au fil de leurs perceptions dans le présent des événements, avant de connaître leurs issues, grâce aux enquêtes menées à chaud durant ces grèves : enquêtes de sciences sociales, d'artistes ou de journalistes, tels le mass observation en 1945, puis, en 1984-1985, témoignages archivés en 'oral history', etc. le rapprochement des visions au présent et au passé, le suivi des réseaux sociaux de solidarité, la saisie des échelles multiples d'expérience et de jugement à l'occasion de ces deux grèves historiques, peuvent ainsi conduire à appréhender le tissu social britannique et ses changements de textures sous un angle privilégié.


  • Pas de résumé disponible.