Phenomenologie de l'amour.

par Gabriel Maheo

Projet de thèse en Philosophie (métaphysique, épistémologie, esthétique)

Sous la direction de Jérôme Poree.

Thèses en préparation à Rennes 1 depuis le 30-09-2010 .


  • Résumé

    Le projet d'une étude phénoménologique de l'amour est un problème central de cette tradition philosophique majeure du xx°. il reste cependant, dans toutes les descriptions phénoménologiques entreprises jusqu'ici, un présupposé ininterrogé qui en oriente le sens : l'amour humain est compris d'après le modèle théologique de l'amour de dieu, et non selon son essence propre, ce qui contrevient au radicalisme originel de la phénoménologie qui se veut libre de tout présupposés. c'est pourquoi nous voudrions dans notre recherche revenir tout d'abord sur ce présupposé, par le biais d'une délimitation critique des types de rationalités mises en œuvre dans les différentes descriptions phénoménologiques de l'amour, ca qui nous amènera à entrer en discussion immédiate avec les travaux contemporains de chercheurs tels que m. marion et m. barbaras et ainsi à participer au débat du 'tournant théologique de la phénoménologie française' initiée par m. janicaud depuis 1990. après ce travail critique, il sera possible d'élaborer une analyse inédite de l'essence de l'amour comme sentiment intentionnel, dans la lignée transcendentale de husserl, à savoir en décrivant ses différents composants, objectif, subjectif et affectif, ce qui appelle un dialogue constant avec des disciplines telles que la psychanalyse, la psychopathologie (e. minkowski), la linguistique (barthes) ou la sociologie (f. alberoni). pour cela, nous envisageons de recourir à l'interprétation d'œuvres littéraires emblématiques afin de dégager la structure invariante essentielle de l'amour dans sa dimension strictement humaine. enfin, la troisième et dernière partie de cette recherche consistera à interpréter le sens de l'amour humain pour la vie, à savoir sa portée éthique et existentielle : dans la lignée cette fois de heidegger et de sartre, il s'agira de comprendre ce que l'amour signifie pour nous une fois qu'il a perdu sa connotation religieuse et théologique. l'enjeu est alors celui d'une interprétation laïque de l'amour, et de son importance pour la vie humaine, recroisant par là les problématiques également contemporaines des philosophies du care.


  • Pas de résumé disponible.