Évolution des cadres interprétatif a l'occasion de l'activité réflexive sur et dans les dispositifs de formation par alternance.

par Rachid Margoum

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Lucy Baugnet.

Thèses en préparation à Amiens depuis le 13-10-2010 .


  • Résumé

    Cette thèse s'intéresse à la question de l'alternance considérée comme une nouvelle forme de formation dans le supérieur. elle repose sur le principe de former à partir de l'activité, en faisant l'hypothèse que l'exercice de l'activité réflexive des sujets sur leurs propres activités serait ‘formatrice', qu'elle laisserait des ‘traces', cognitives, émotionnelles et comportementales subsistant dans l'engagement de nouvelles activités. la thèse accorde ainsi un intérêt particulier aux incidences dans ‘'la formation en alternance ‘'de la dimension réflexive du sujet, souvent invoquée comme indispensable, mais au final peu connue en tant que processus. le terrain de recherche choisi est celui des périodes d'apprentissage en entreprises: le cas des formations d'ingénieurs en contrat d'apprentissage. notre perspective est de mener une réflexion sur le processus de transformation des cadres interprétatifs chez les sujets engagés en formation en alternance. l'objectif essentiel est la conception et la mise en place d'une grille de lecture théorique et pratique fondée notamment sur la nature réflexive du rapport entre le triptyque action- formation- expérience. compte tenu de cet objectif, la recherche portera prioritairement sur les processus cognitifs, émotionnels et motivationnels à l'œuvre chez les sujets engagés en lien avec les dispositifs de formation par alternance.


  • Pas de résumé disponible.