Évolution psychosociale et sociale de personnes souffrant de troubles schizophréniques prises en charge dans un service de réhabilitation psychosociale

par Lucille Mendes

Thèse de doctorat en Psychologie Clinique

Sous la direction de Cyrille Bouvet.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Connaissance, langage et modélisation (Nanterre) , en partenariat avec CLInique PSYchanalyse Développement (Nanterre) (laboratoire) depuis le 22-11-2010 .


  • Résumé

    Objectif de l'étude : L’objectif est d’évaluer pour la première fois en France l’évolution psychosociale d’usagers, souffrant de troubles schizophréniques, en réhabilitation psychosociale. Méthodologie : Des bilans psychosociaux ont été réalisés auprès de 71 sujets entrants au Service d’Aide à l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées (SAIPPH) à l’admission, 3 mois après, puis 10 mois après. Les données traitées concernaient les 25 sujets souffrant de troubles schizophréniques ayant rempli le protocole de recherche complet. Résultats : Les résultats ont montré des évolutions positives pour l’insertion professionnelle (d = 0,64 ; p = 0,01) qui progresse encore après le protocole de recherche (d = 1,08 ; p = 0,00075). Ils ont indiqué aussi d’autres évolutions comme la diminution des troubles internalisés (d = -0,24 ; p = 0,01) et l’amélioration de la qualité de vie (d = 0,41 ; p = 0,03). Les analyses de régression ont déterminé des prédicteurs positifs de l’insertion comme l’accord quant au but de la prise en charge et l’implication dans la société. Discussion : Le SAIPPH semble remplir ses missions d’insertion professionnelle. Par contre, les insertions s’effectuent principalement en milieu protégé. Les prédicteurs de l’insertion indiquent l’importance de favoriser l’implication des usagers au SAIPPH.

  • Titre traduit

    Psychosocial evolution of individuals with schizophrenia supported by a psychosocial rehabilitation center


  • Résumé

    Objective of the study : To study for the first time in France the psychosocial evolution of individuals with schizophrenia supported by a psychosocial rehabilitation center. Method : Psychosocial assessment was realized on 71 participants supported by the Service d’Aide à l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées (SAIPPH) at the admission, 3 months later, and 10 months later. 25 participants with schizophrenia completed the entire protocol. Results : Results show improvement for vocational activity (d = 0,64 ; p = 0,01), this later still progressing after procedure (d = 1,08 ; p = 0,00075). They also indicate reduction of internalized problems (d = -0,24 ; p = 0,01) and improvement of quality of life (d = 0,41 ; p = 0,03). Multiple regression analysis determines positive predictors of professional outcome like the agreement on goal of support and implication in society. Discussion : SAIPPH seems achieve his mission on vocational outcome but they are mainly in non competitive and supported employment. Predictors of vocational outcome indicate the importance to involve individuals in activity and organization into the SAIPPH.