L'Internationale des gens de la mer (1930-1937) : activités, parcours militants et résistance au nazisme d'un syndicat communiste de marins et dockers

par Constance Margain

Thèse de doctorat en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de John Barzman et de Mario Keßler.


  • Résumé

    Cette thèse se propose de faire l'histoire d'une organisation internationale qui fédère sous la supervision du Profintern les marins et dockers communistes, l’Internationale des gens de la mer (ISH). Sur la base des interclubs communistes de marins fondés dès le début des années 1920 d'abord en Russie et en Allemagne puis dans de nombreux ports et du travail syndical parmi les dockers et les marins, l'ISH se crée dans le contexte de la ligne classe contre classe de l'Internationale communiste et de la structuration autonome de syndicats communistes. Organe de lutte internationale contre la guerre mais aussi fédération de sections nationales militant pour l'amélioration des conditions de vie ouvrières, c'est aussi d'emblée un outil de communication et d'information pour les services de propagande et de renseignement communistes (OMS) et soviétiques (INO GPU/NKVD). Ancrée fortement en Allemagne, cette organisation joue enfin un rôle qui reste à évaluer dans la résistance internationale contre le nazisme. La thèse aborde à la fois les structures et les parcours biographiques à travers une étude prosopographique qui aboutit à la notion de génération politique.


  • Pas de résumé disponible.