Le nouveau relativisme : enjeux semantiques, pragmatiques, epistemologiques et metaphysiques.

par Michael Murez

Projet de thèse en Philosophie (métaphysique, épistémologie, esthétique)

Sous la direction de François Récanati.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 19-11-2009 .


  • Résumé

    La vérité d'un énoncé dépend de plusieurs facteurs. traditionnellement, on considère que ceux-ci sont le sens de la phrase énoncée, le contexte de son énonciation, et l'état du monde. on appelle ‘relativisme sémantique' ou ‘nouveau relativisme' l'ensemble controversé de doctrines récentes en philosophie du langage selon lesquelles la vérité de certains types de phrase dépend d'un facteur supplémentaire, indépendant de ceux mentionnés jusqu'ici : pour le relativiste sémantique, certains énoncés ne sont pas vrais ou faux absolument, mais ont des valeurs de vérités qui varient en fonction de la perspective depuis laquelle on les évalue. afin de prendre en compte cette nouvelle forme de dépendance contextuelle, les relativistes proposent de réviser, d'étendre ou de réformer les théories sémantiques aujourd'hui les plus répandues. le but de cette thèse est de montrer que la portée philosophique du relativisme sémantique a jusqu'à présent été sous-estimée, et qu'une version pleinement cohérente du relativisme, qu'on s'efforcera de développer, obligerait à réviser radicalement certains dogmes de la philosophie analytique contemporaine concernant la nature du contenu mental, de la communication, et de la vérité.


  • Pas de résumé disponible.