Le piemont et l'economie-monde au cours du long xviiieme siecle (1680-1815).

par Giorgio Monestarolo

Projet de thèse en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Jean-Yves Grenier.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 10-01-2009 .


  • Résumé

    La recherche se fixe pour but d'analyser les transformations sociales, ou l'absence de transformations, en piémont pendant l'ancien régime. cet etat se caractérise pendant le xviiième siècle par une progressive croissance de la force politique, militaire et administrative. ces éléments incontestables de succès de l'établissement d'un well ordered police state se traduisent-ils dans un jugement positif sur la croissance sociale et économique en général ? et de façon plus précise, le renforcement institutionnel a-t-il comporté l'apparition d'une société capitaliste ? et encore, en quoi aurait consisté une société de ce type ? et dans le cas contraire, c'est-à-dire, dans le cas où il n'y aurait pas de traces de transformations capitalistes, quels seraient les traits spécifiques de la société piémontaise, ou encore d'un fragment de la plus vaste société européenne du xviiième siècle ? pourrait-on parler de société traditionnelle, d'ancien régime, non capitaliste ? pour trouver des réponses à ces questions, la recherche se basera sur le thème principal suivant : 1) développement et stagnation. le bien-être ; 2) les transformations exogènes ; 3) les transformations endogènes. le marché, les institutions, la culture ; 4) la perception de la transformation. la politique entre négociation et conflit.


  • Pas de résumé disponible.