Le paysage sacre au bord de l'eau - etude sur le paysage et l'environnement dans le biais du developpemnt urbain.

par Haruko Matsumoto

Projet de thèse en Études japonaises

Sous la direction de Augustin Berque.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 07-12-2009 .


  • Résumé

    Cette étude a pour objet d'examiner l'organisation et les facteurs constitutifs du paysage sacré au bord de l'eau par le biais de l'aménagement territorial et l'environnement. elle vise à révéler les différents aspects du paysage et bien percevoir son évolution conceptuelle. dans le cadre de cette étude, il va particulièrement présenter le processus d'intégration des différents enjeux, notamment en examinant la conception ‘paysage' à l'échelle franco-japonaise. le ‘paysage sacré' indique un paysage d'un domaine séparé, interdit et inviolable ou celui qui fait l'objet d'un sentiment de révérence religieuse. le bord de l'eau encadre le paysage d'un espace séparé et interdit dans la ville. il forme un espace vide qui sépare et forme physiquement l'autre dimension. le paysage sacré au bord de l'eau s'articule sur les trois dimensions spatiales : ‘environnement physique', ‘environnement social' et ‘environnement vécu'. ces trois spatialités s'articulent l'une à l'autre par leurs objectifs : la mise en infrastructure dans une ville, l'établissement de dispositif d'intervention pour la construction paysagère. la notion ‘paysage sacré' apporte, donc, à l'aménagement urbain un modèle conceptuel sur la question de l'acceptabilité sociale de ces transformations qui se produisent à des rythmes rapides et sur des espaces étendus, bouleversant les traditionnelles catégories spatiales, le rural et l'urbain, le naturel et l'artificiel, notamment.


  • Pas de résumé disponible.