Baccio del bianco (1604-1656) : artiste-ingénieur à la cour des médicis.

par Fleur Marcais

Projet de thèse en Histoire de l'art

Sous la direction de Maurice Brock.

Thèses en préparation à Tours , dans le cadre de Sciences de l'Homme et de la Société depuis le 01-02-2010 .


  • Résumé

    Au sein des études sur le seicento florentin, la figure de baccio del bianco demeure encore mal définie. le nombre de publications récentes consacrées à cet artiste témoigne du vif intérêt des chercheurs pour l'artiste. cependant, l'essentiel de ces études se limite à des contributions de caractère fragmentaire, qui n'ont eu de cesse de déplorer l'absence d'une étude plus systématique, sans malheureusement pouvoir y palier. suite aux résultats très satisfaisants obtenus lors des travaux de master 2 sur les vues de livourne de baccio del bianco (1604-1656), le présent projet de recherche envisage d'élargir les recherches à l'ensemble de l'œuvre multiforme de l'ingénieur, architecte militaire, scénographe et caricaturiste florentin. il s'agit bien-sûr dans un premier temps de mieux circonscrire le corpus encore peu étudié de l'artiste au service de la cour médicéenne. cependant, l'étude n'entend pas se limiter à une approche attributioniste ou purement documentaire. en tentant d'une part de définir le statut complexe de l'artiste-ingénieur, en en soulignant la richesse et la complexité, et en s'attachant d'autre part à étudier précisément les techniques de création artistique (utilisation de la copie, diffusion de modèles), la future étude devrait permettre d'éclairer plus largement l'œuvre multiforme des artistes « méconnus » (m. chiarini), dissimulés par l'historiographie contemporaine dans l'ombre de jacques callot (1592-1635) ou stefano della bella (1610-1664).


  • Pas de résumé disponible.