Rapports et interférences entre langues en contact chez des locuteurs chiliens contemporains : mapudungo, espagnol, français.

par Roxana Martin (Munoz medina)

Projet de thèse en Études romanes

Sous la direction de José Antonio Vicente Lozano.

Thèses en préparation à Rouen depuis le 01-12-2008 .


  • Résumé

    Le projet de cette thèse a deux objectifs. en premier lieu, nous étudierons d'un point de vue sociolinguistique et historique la langue et la culture du peuple mapuche au chili. en deuxième lieu, nous analyserons le phénomène de trilinguisme (mapudungu, espagnol et français) à travers un groupe de locuteurs chiliens vivant dans l'agglomération de rouen. l'approche diasystématique nous permettra de tester la validité de la notion d'interlangue, d'un jour nouveau ; l'étude du contact linguistique dans cette situation particulière sera mise en perspective avec les travaux de claude hagege et de christian lagarde, entre autres. l'analyse linguistique se fera à plusieurs niveaux : phonétique et phonologique, morphosyntaxique, pragmatique et lexicale, partant bien entendu des réalisations discursives des locuteurs. a cet effet, nous observerons les rapports entre les langues, les interferences linguistiques, ainsi que les comportements culturels, du groupe, liés à des phénomènes d'ordre divers.


  • Pas de résumé disponible.